La Déclaration de Florence

Le risque d'une grande guerre qui, avec l'utilisation d'armes nucléaires, cela pourrait signifier la fin de l'humanité, c'est réel et ça augmente, même si elle n'est pas perçue par l'opinion publique tenue dans l'ignorance du danger imminent.

Le plus grand engagement à sortir du système de guerre est vital. Cela soulève la question de savoir si l'Italie et d'autres pays européens appartiennent à l'OTAN.

L'OTAN n'est pas une alliance. C'est une organisation sous le commandement du Pentagone, dont le but est le contrôle militaire de l'Europe occidentale et orientale.

Les bases américaines dans les pays membres de l'OTAN servent à occuper ces pays, maintenir une présence militaire permanente qui permet à Washington d'influencer et de contrôler sa politique et d'empêcher de vrais choix démocratiques.

L'OTAN est une machine de guerre au service des intérêts des États-Unis, avec la complicité des grands groupes européens de puissance, commettre des crimes contre l'humanité.

La guerre d'agression de l'OTAN en 1999 contre la Yougoslavie, il a ouvert la voie à la mondialisation des interventions militaires, avec la guerre contre l'Afghanistan, Libye, Syrie et autres pays, en violation complète du droit international.

Ces guerres sont financées par les pays membres, dont les budgets militaires ne cessent de croître au détriment des dépenses sociales, pour soutenir des programmes militaires colossaux comme le nucléaire américain 1.200 milliards de dollars.

Les États Unis, violant le Traité de non-prolifération, déployer des armes nucléaires dans 5 États de l'OTAN non nucléaires, avec la fausse motivation de la «menace russe». Ils mettent ainsi en jeu la sécurité de l'Europe.

Pour sortir du système de guerre qui nous nuit de plus en plus et nous expose au danger imminent d'une grande guerre, nous devons quitter l'OTAN, affirmant le droit d'être des États souverains et neutres.

De cette manière, il est possible de contribuer au démantèlement de l'OTAN et de toute autre alliance militaire, à la reconfiguration des actifs de toute la région européenne, à la formation d'un monde multipolaire dans lequel se réalisent les aspirations des peuples à la liberté et à la justice sociale.

Nous proposons la création d'un front international OTAN EXIT dans tous les pays européens de l'OTAN, en construisant un réseau organisationnel de base capable de soutenir la lutte très difficile pour atteindre cet objectif vital pour notre avenir.

COMITÉ PAS DE GUERRE PAS DE RECHERCHE OTAN / MONDIALE, 

Florence (Italie), 7 avril 2019

Partagez ceci: